Qu’est-ce qu’un nodule thyroïdien?

Un nodule thyroïdien est une masse de petite taille située au sein de la glande thyroïde, isolée ou multiple, le plus souvent bénin.

thyroïde, schema de son emplacement

Quel est le rôle de la thyroïde ?

La thyroïde est un petit organe en forme de papillon situé en avant du cou qui ne qui mesure que six centimètres de haut et six centimètres de large et dont le poids n’excède pas 30 grammes, mais qui a un rôle important. C’est le centre de régulation et de production d’énergie de notre corps.

La thyroïde produit des hormones vitales, qui régulent notre métabolisme et notre énergie.

Les hormones thyroïdiennes agissent notamment sur le cœur et la circulation, sur la digestion, le sommeil, le mental, la croissance et le métabolisme des graisses. Ces hormones thyroïdiennes sont fabriquées à partir d’un élément naturel, l’iode, que votre glande thyroïde capte dans l’alimentation.

Un dérèglement de la thyroïde peut avoir des incidences sur de nombreuses fonctions de l’organisme.

Les besoins en iode de la thyroïde

Le corps ne peut produire d’iode par lui-même. Il faut donc lui en procurer dans l’alimentation. Les besoins en iode sont variables selon l’âge, le sexe, les situations physiologiques. L’apport en iode est particulièrement déterminant chez la femme enceinte et pour son enfant à naître, ainsi qu’en période d’allaitement.

Outre le sel de table enrichi en iode (en France), les aliments les plus riches en iode sont principalement les produits d’origine marine : poissons, crustacés, mollusques qui en contiennent jusqu’à 400 µg/100 g. Les algues sont également riches en iode mais sont peu consommées en Europe. Ensuite, les œufs, produits laitiers et céréaliers contiennent également de l’iode.

Pour plus d’informations sur l’iode et notamment les “Apports Nutritionnels Conseillés”, vous pouvez consulter la page consacrée à l’iode du site de l’Agence nationale de sécurité sanitaire.

La différence entre nodules thyroïdiens chauds et froids

Les nodules chauds et froids n’ont rien à voir avec la température. Il s’agit en fait de déterminer le niveau d’activité des nodules et de savoir s’ils produisent ou non des hormones.

Nodule thyroïdien chaud

Dans le cas d’un nodule dit « chaud », les cellules présentes sont très actives. Elles produisent des hormones de manière incontrôlée, absorbent beaucoup d’iode et peuvent ainsi provoquer une hyperthyroïdie. Les nodules chauds sont les plus rares et sont de nature bénigne.

Nodule thyroïdien froid

On parle de nodule « froid » lorsque cette zone est « inerte ». Les nodules froids sont inactifs. Ils ne produisent pas d’hormones et n’absorbent pas ou pratiquement pas d’iode.
Cependant, dans de rares cas, un nodule froid peut révéler un cancer de la thyroïde et doit systématiquement faire l’objet d’un examen approfondi. Seul un petit nombre de nodules froids sont de nature maligne. Les kystes sont classés parmi les nodules froids, car ils n’ont aucune activité.

Pourquoi des nodules se forment-ils dans la thyroïde?

La plupart des nodules thyroïdiens se forment en raison d’un manque d’iode. Lorsque la thyroïde ne reçoit pas assez d’iode, elle grossit et augmente la surface de ses tissus. Ainsi, les cellules de la thyroïde se multiplient et des nodules de tissu apparaissent.

Des modifications génétiques peuvent aussi provoquer la formation de nodules thyroïdiens. Un défaut dans le patrimoine génétique modifie la configuration normale des récepteurs de l’hormone TSH (hormone stimulant la thyroïde) synthétisés dans la thyroïde, ce qui provoque une augmentation de la synthèse thyroïdienne. La stimulation constante des cellules peut entraîner la formation de nodules.

Quelle est la fréquence des nodules thyroïdiens?

Les modifications tissulaires de type nodulaire surviennent chez environ 30 % des adultes, et cette proportion monte à plus de 50% chez les personnes de plus de 65 ans. Vous avez certainement dans votre entourage de nombreuses personnes qui ont des nodules sans même le savoir.

Si l’âge est un facteur de risque, le fait d’être une femme l’augmente. Elles développent des nodules quatre fois plus souvent que les hommes.