Le traitement des nodules thyroïdiens

Comment traite-t-on un nodule bénin de la thyroïde?

La méthode la plus courante pour traiter un nodule thyroïdien bénin est l’opération chirurgicale qui nécessite une anesthésie générale dans la plupart des cas. Suivant la situation, le médecin retire l’ensemble de la thyroïde, un lobe de la thyroïde ou le nodule.

Une opération de la thyroïde comporte des risques d’hémorragie, une atteinte des parathyroïdes (petites glandes situées à proximité de la thyroïde) et une atteinte des nerfs des cordes vocales, pouvant entraîner une paralysie de celles-ci. Toutefois, de tels cas sont relativement rares. Dans certains cas il peut s’avérer nécessaire,  de prescrire une administration quotidienne d’hormones thyroïdiennes, pendant toute la vie du patient.

Depuis plusieurs années, il existe aussi diverses méthodes impliquant des incisions plus petites. Ces méthodes sont qualifiées de minimalement invasives. Le nerf des cordes vocales peut également être atteint lors de ces procédures mini ou non-invasives.

traitement des nodules thyroïdiens par échothérapie

Traitement par échothérapie des nodules thyroïdiens

L’échothérapie est un traitement des nodules bénins de la thyroïde faisant intervenir des ultrasons thérapeutiques (par opposition aux ultrasons diagnostiques) aussi appelé HIFU pour High Intensity focused Ultrasound.

Le tissu détruit par les ondes ultrasonores est éliminé progressivement par le corps. Cette méthode, sans aucune incision ce qui élimine la formation de cicatrices ainsi que les risques liés à l’anesthésie et aux infections consécutifs à une intervention chirurgicale.

Principal avantage : la thyroïde conserve son fonctionnement normal et l’équilibre hormonal est beaucoup moins perturbé

Comment se déroule le traitement par échothérapie ?

Le traitement par échothérapie se déroule en ambulatoire. En général, vous vous rendez au centre d’échothérapie pour votre rendez-vous et pouvez rentrer chez vous tout de suite après le traitement. Une seule séance est nécessaire. Selon la taille de l’adénofibrome, cette séance dure entre 20 minutes et 1 heure et demie.

video

Vidéo expliquant le traitement par échothérapie d’un adénofibrome

Le traitement est-il douloureux?

Le traitement est fait sous anesthésie locale de sorte qu’il soit indolore. Pendant le traitement, vous pourriez éventuellement ressentir un picotement ou une sensation de piqûre plus ou moins intense.

Si les sensations désagréables apparaissent, en informant simplement le médecin, l’intensité du traitement peut être adaptée en conséquence.

Quels résultats obtient-on après une séance d’échothérapie de la thyroïde?

La taille d’un nodule thyroïdien est en moyenne réduite de moitié dans les six mois suivant l’intervention[1]. L’effet de l’échothérapie continue pendant un certain temps après l’intervention, et le nodule rétrécit progressivement. La diminution de la taille du nodule s’accompagne également d’une diminution des symptômes.

Le traitement par échothérapie est-il sûr?

Les ultrasons thérapeutiques sont utilisés depuis de nombreuses années pour le traitement des tumeurs. Ils permettent de détruire les tissus malades sans endommager les tissus sains.

Des études scientifiques ont montré l’intérêt du recours à l’échothérapie dans le traitement des nodules de la thyroïde, et plus particulièrement dans le cas des nodules thyroïdiens bénins.[2][3]

Le traitement par échothérapie est-il pris en charge par ma caisse d’assurance maladie?

Il n’existe pas encore de remboursement systématique par la sécurité sociale du traitement par échothérapie de la thyroïde.

 

Les centres d’échothérapie en France

Pour trouver un centre de traitement des nodules thyroïdiens, consultez la carte des centres d’echothérapie

Références :

[1] US-guided High-Intensity Focused Ultrasound Ablation of Benign Solid Thyroid Nodules: Initial Clinical Outcomes; R. D. Kovatcheva, J. D. Vlahov, J. I. Stoinov, K. Zaletel; In: Radiology, 2015[2]Local thyroid tissue ablation by high-intensity focused ultrasound: Effects on thyroid function and first human feasibility study with hot and cold thyroid nodules; H. Korkusuz, M. Sennert, N. Fehre, C. Happel, F. Grünwald; In: International Journal of Hyperthermia, 2014; préalablement en ligne : 1-6[3]Minimally Invasive Ablation of a Toxic Thyroid Nodule by High-Intensity Focused Ultrasound. Esnault et al. Am J Neuroradiol Nov-Dec 2010; 31:1967– 68