Le livre blanc du fibroadénome du sein

Vous trouverez ci-dessous un résumé du livre blanc. Cliquez sur le lien pour télécharger le livre blanc du fibroadénome du sein.

palpation du sein pour détection adenofibrome

Résumé du livre blanc

Diagnostic et perspectives thérapeutiques

Le fibroadénome du sein, variante de la « normale » ou pathologie ? Comment être sûr qu’il ne s’agit pas d’un cancer ? Est-il nécessaire de l’opérer ?
Autant de questions qui peuvent se poser face à cette tumeur très fréquente, notamment chez la jeune femme, mais dont la bénignité et l’association exceptionnelle à un cancer sont avérées.

Le fibroadénome est une tumeur bénigne du sein qui se développe aux dépens du tissu mammaire, habituellement entre 20 et 30 ans. Sa délimitation nette, sa mobilité et sa forme ronde ou ovale dont le grand axe est parallèle à la peau sont caractéristiques et le rendent facilement identifiable, notamment à l’échographie.

Composé de cellules stromales et épithéliales, le fibroadénome peut être simple ou complexe et est alors considéré comme une anomalie. Lorsqu’il est géant ou multiple – on parle de polyadénomatose mammaire – il devient alors une véritable pathologie. En outre, le fibroadénome peut être unilatéral ou bilatéral.

Le fibroadénome, de par sa nature bénigne, est une tumeur pour laquelle la surveillance clinique ou échographique peut tout à fait suffire. Cependant, lorsqu’il est symptomatique, qu’il grossit, qu’il est source d’angoisse pour les patientes, ou en cas de polyadénomatose mammaire, il devient nécessaire de le prendre en charge.

A ce jour, la chirurgie est considérée comme le standard dans le traitement du fibroadénome. Invasive, parfois réalisée sous anesthésie générale et nécessitant une hospitalisation suivie d’un arrêt de travail de plusieurs jours, la chirurgie peut sembler contraignante et lourde, notamment aux yeux des patientes, du fait de la bénignité du fibroadénome.

Ainsi, depuis plusieurs années, des alternatives de plus en plus nombreuses ont vu le jour. Elles ont pour point commun de préserver l’intégrité du sein en étant moins, voire non invasives. Ces alternatives sont essentiellement : la macrobiopsie d’exérèse et les techniques de thermo-ablation comme le laser, la cryoablation et l’échothérapie. Quelle que soit la stratégie thérapeutique, elle est à définir au cas par cas.

Cet ouvrage, clair et didactique, résume ainsi l’épidémiologie, les méthodes diagnostiques et thérapeutiques concernant l’entité anatomo-clinique que constitue l’adénofibrome du sein.

Table des matières du livre blanc

Fibroadénome : une entité sous-estimée ?

  • Caractéristiques cliniques, radiologiques et histologiques des fibroadénomes
  • Le fibroadénome : variante de la normale ou « pathologie » ?
  • Données épidémiologiques de prévalence et d’incidence
    • Fibroadénome et tumeur phyllode
    • Fibroadénome et cancer du sein

Fibroadénome : comment est-il diagnostiqué

  • Outils du diagnostic
    • Mammographie des fibroadénomes
    • Echographie des fibroadénomes
    • Biopsie du fibroadénome
  • Diagnostic différentiel du fibroadénome – Autres tumeurs 21

Fibroadénome : comment est-il pris en charge ?

  • La surveillance régulière
  • L’exérèse chirurgicale
  • Alternatives thérapeutiques non chirurgicales
    • L’échothérapie
    • Autres alternatives thérapeutiques
    • Cryoablation
    • Laser

Conclusion

Bibliographie

Remerciements

La rédaction de ce livre blanc a été permise grâce au concours d’éminents spécialistes du sein, gynécologue, endocrinologue, radiologues ou chirurgien. Leur connaissance de la pathologie mammaire et leur expérience nous ont permis de rédiger cet ouvrage dont le but est de présenter le fibroadénome du sein dans sa globalité, du diagnostic au traitement en passant par l’épidémiologie.

Nous tenons ainsi à remercier :

  • le Pr. Philippe Touraine, Chef du Service d’Endocrinologie et Médecine de la Reproduction, au sein de l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière, d’avoir accepté de rédiger la préface de ce livre blanc,
  • le Pr. Richard Villet, ‎Chef du Service de Chirurgie Viscérale et Gynécologique au Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon, pour son rôle de conseiller médical,
  • le Dr. Lorraine Maitrot-Mantelet, Gynécologue-Endocrinologue au sein de l’Unité de Gynécologie Endocrinienne de l’Hôpital Port Royal, pour son travail sur l’épidémiologie des fibroadénomes
  • le Dr. Laurent Lévy, Radiologue à l’Institut de Radiologie de Paris, pour son expertise radiologique du diagnostic différentiel du fibroadénome
  • le Dr. Marc Abehsera, Radiologue à l’Hôpital Américain de Paris, pour son expérience de l’échothérapie des fibroadénomes
  • le Dr. Sophie Grivaud-Martin, Radiologue au Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon et à l’Institut de Radiologie de Paris pour son expertise et son partage d’expérience de l’échothérapie des fibroadénomes.